lundi 4 septembre 2017

Surprise sur prise !

16:36 Posté par Titia G , Pas de commentaire
En ces derniers jours de vacances, je fus convoquée chez mon Maître pour une séance pleine de surprises. J'étais ravie de le retrouver et en patientant dans les bouchons, j'essayai d'imaginer quelles surprises il m'avait bien préparées. Avec un retard de 10 minutes, j'arrivais enfin à destination, pas très tranquille du coup. Je ne sais jamais comment mon Maître va réagir à mes retards. Si je serai excusée ou sanctionnée. Et il m'a appris à ne pas anticiper, juste d'assumer au moment voulu.

Mon Maître avait l'intention de me faire découvrir une fessée pleine de sensations extraordinaires. Pour cela, il commença par me bonder les seins formant avec sa corde un superbe soutien-gorge. Mes poignets furent enlacées et attachées dans le dos au précédent bondage. Impossible de libérer mes mains, lorsque les premières claques sanglantes et sévères s'abattirent sur mes fesses. La rupture avec la douceur fut immédiate. Bien que mon Maître s'amuser à maintenir un humour agréable et déstabilisant. Progressivement, les claques augmentaient en densité et en puissance. Je sentais sa puissance sur ma fragile et ingrate situation. Entre quelques assauts, il vérifiait l'état de plaisir en se promenant entre mes cuisses, titillant mon clito motivé à prendre son pied. Lorsque je fus suffisamment humide, il décida de me bander les yeux et me mettre un bâillon pour que je puisse respecter le silence de son travail. Quelques claques supplémentaires manières et il m'annonça :
- "alors prête pour la première surprise ? "
Je hochais la tête acquiesçant à sa proposition. Je mis tous mes sens en éveil espérant décrocher quelques indices capables de me mettre sur la voie. Le premier coup tomba, sifflant et ventilant près de ma peau. Je reconnus le cuir et sa sensation si particulière. Je reconnus la cravache de cuir qu'il m'avait présenté à la dernière séance. Et je me délectais des sensations cuisantes qu'elle laissait sur mon corps. Petit passage sur mon sexe qui traduisait sans retenue le plaisir qui s'installait en moi.

- "On passe à la deuxième surprise ? " me demanda-t-il. Et toujours prête à satisfaire mon Maître mais aussi à jouir de cette fessée qui s'annonçait exquise pour mes sens, je lui fis signe de la tête que j'étais d'accord.

Je ressentais alors une lanière de cuir, plus épaisse. Moins douloureuse, plus sensuelle. J'accompagnais sa valse de ses piquants chauffants. Mon corps continuait à montrer à mon Maître la satisfaction que j'éprouvais. Je l'entendais sourire, satisfait de l'effet qu'il provoquait. Vint alors la troisième surprise. Il brandit l'instrument dans le vent. Un bruit strident comme s'il découpait le vent à chacun de ses mouvements. Je reconnais le son de cet instrument dont je déteste la sensation cinglante et piquante qu'elle procure. Je m'abandonnais à cette danse, soumise  et sans retenue. Mon sexe dégoulinait de plaisir face à cette étrange sensation entraînant mon lâcher-prise dans la douleur.

Satisfait, il m'invita à m'allonger sur la table. Il me plaça des pinces sur les tétons, sur les lèvres et le clito. Et il m'emmena jusqu'à la jouissance profitant de l'instant pour m'ôter les pinces. J'ai explosé de l'intérieur et pour la première fois crier le mot de secours. J'ai atteint un orgasme d'une incroyable puissance.

Mon Maître m'aida à me relever doucement et me libéra les bras, les yeux et la bouche. Puis il me présenta les instruments de cette superbe fessée où il a réussi à m'emmener vers le lâcher-prise et la transe. Sur la table, je pouvais voir deux magnifiques cravaches de cuir et une badine fine de rotin.

Je vous remercie mon Maître pour cette superbe séance et du plaisir que j'ai eus.
Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire